MAIS QUI DONC ETAIENT CES

"LITTERATEURS PROLETARIENS"? (2)

 

 

          Nous avions évoqué, dans un article précédent, ces énigmatiques "littérateurs prolétariens", ainsi que leur secrétaire, Gabriel Toutin, sur lequel nous pouvons apporter quelques précisions.

         Gabriel Toutin est né en mars 1899, à Mantes la Jolie de père "non désigné". Pas d'informations sur son enfance, ni sa jeunesse, si ce n'est un court texte, manifestement autobiographique, bien que rédigé à la troisième personne : " L' activité de Gabriel Toutin se manifeste de bonne heure, à 15 ans, dans le syndicalisme et l' entraîna dans des voies anarchistes. Ses premiers écrits sont des manifestes violents contre la guerre"(1).

         En 1918, date de son incorporation militaire, il demeure aux Alluets le Roi, chez son grand-père (sa mère est décédée). Son registre matricule indique qu'il a été "réformé temporaire" quatre fois consécutives, de 1919 à 1923, pour "aphasie émotive très marquée", "bégaiements intermittents", "troubles névropathiques", "troubles psychopathiques d' origine constitutionnelle" pour être définitivement réformé en ...septembre 1939. Mais quand-même : "bon état général" Alors ? Simulation d' un gamin de dix-huit ans, peu soucieux d' être incorporé en avril 1918 et pris ensuite à son propre jeu ? "Soldat malgré lui, militaire sans le savoir"(2). Quant à sa profession, il est mentionné : "monteurs d' avions", mais le terme est rayé et remplacé par "secrétaire syndicat écrivains".

 

 

LIRE L'INTEGRALITE DE L'ARTICLE

 

 

 

 

***