Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

CHERS  AMIS  DE  L' A.P.L.O.

 

 

          Le décès de René BERTELOOT, Président de l' Association pour la Promotion de la Littérature Ouvrière m'amène, en ma qualité de secrétaire, à proposer à Madame la Trésorière, autre membre du Conseil d'Administration de l'Association, et en l'attente de pouvoir organiser dans des conditions de sécurité optimales une Assemblée Générale Extraordinaire qui décidera - entre autres - du renouvellement des membres du Conseil d'Administration,d'assumer, à titre provisoire et en les cumulant avec sa charge de Trésorière, les fonctions de Présidente de l' A.P.L.O. Madame Nathalie BERTELOOT, Trésorière, ayant accepté ma proposition, cette mesure, prise à titre conservatoire dans l'intérêt de l' Association, devient effective ce 4 mai 2020.

 

          De ce fait, l'adresse du Siège Social se trouve ainsi Modifié : A.P.L.O., 14bis, rue des Noyers, 69005 LYON.

 

          René BERTELOOT ayant, de son vivant, et par écrit, cédé les droits d'exploitation de la totalité de ses écrits à notre Association, je me suis employé, ces dernières semaines, à recenser ses écrits, à mettre en conformité avec ses retouches, les contes déjà publiés en version numérique sur le site, à ajouter sur le site un recueil de contes (inédits) (les Contes d'Artois) ainsi qu'un recueil de Nouvelles (inédites). Je rappelle que l'ensemble des oeuvres de René BERTELOOT sont accessibles à la vente - en version numérique et quel que soit le format de lecture que vous pouvez souhaiter - dans la rubrique Editions - Vente d'Ouvrages Numériques, sur ce site www.litteratureouvriere.fr.

 

          Quel meilleur hommage pouvais-je rendre à mon frère René BERTELOOT, que de mettre ici, en accès public, le recueil de ses trois dernières nouvelles inédites ? Il vous suffit pour cela de cliquer sur le lien ci-des

sous.

 

          NOUVELLES

 

           Je vous remercie, au nom de l' A.P.L.O. pour les nombreux témoignages de sympathies reçus à l'annonce de la disparition de notre Président, et vous sais gré de nous maintenir votre confiance. Sachez que je ne cesserai de m'employer à poursuivre notre présence sur l'internet et à oeuvrer pour l'essor de la littérature ouvrière.

 

                                                                                                                           Paul Berteloot, secrétaire