Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Matinée surréaliste à La Louvière

le Lundi 11 nov 2019

 

 

     Le Centre Daily-Bul & C° etCentral s’associent pour vous faire partager gratuitement une matinée surréaliste tout à fait originale en deux lieux et quatre épisodes

.Au Ciné Stuart 16, rue Sylvain Guyaux à 10h- une conférence de Patricia Pareja Rios, spécialiste du surréalisme canarien- la projection du film d’Isabelle Dierckx, «L’Île où dormait l’Âge d’or»,

ensuite:

Au Centre Daily-Bul & C°, 14, rue de la Loi - la visite de l’exposition Complicités artistiques, artistes complices- un apéro dînatoire vous proposant quelques spécialités canariennes.

Réservations: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. +32 (0) 64 22 46 99 Centre Daily-Bul & C° asbl Rue de la Loi n° 14 - 7100 La Louvière

 

Les occurrences

 

13 au 27 octobre 1935: Exposition surréaliste internationale à La Louvière avec des œuvres de 24 artistes parmi lesquels René Magritte, Salvador Dali, Joan Miro, Dora Maar, Giorgio de Chirico, Max Ernst, Paul Klee, Paul Colinet, ELT Mesens, Hans Harp..

11 au 24 mai 1935: précédant de quelques mois celle de La Louvière, exposition surréaliste internationale dans les Îles Canaries .

André Breton, son épouse Jacqueline et Benjamin Péret répondent à l’invitation du peintre Oscar Dominguez qui a réuni à l’Ateneo de Tenerife 76 œuvres de Hans Harp, Giorgio de Chirico, PabloPicasso, Salvador Dali, Marcel Duchamp, René Magritte, Juan Miro, Dora Maar, MaxErnst, Man Ray, Alberto Giacometti...

Les trois français ont amené un cadeau explosif à leurs hôtes: le film «L’Age d’Or» réalisé en1930 par Luis Bunuel sur un scénario de Salvador Dali.

Sa projection aurait dû permettre de couvrir les frais de leur séjour. Mais <l’Age d’Or> est un film sacrilège, qui bafoue tous les conformismes, sujet à de violentes critiques, ainsi qu’à la censure. Le film, humour noir et violence, dénonce la sphère sociale bourgeoise et l’accuse d’avoir provoqué la guerre: il est censuré, recherché et détruit.

Le film d’Isabelle Dierckx, «L’Île où dormait l’Âge d’or» commence par la recherche des bobines du film de Luis Buñuel, L’Âge d’or, qui furent enterrées à l’arrivée de Franco, au début de la guerre civile espagnole à Gran Canaria.

En France, l’interdiction de projection ne sera finalement levée de manière officielle qu’en 1981. L’Île où dormait l’Âge d’or.

Une histoire en trois tableaux, sur trois îles des Canaries,

À travers ce voyage apparaissent la grâce « païenne » des îles et leur inclinaison à s’éloigner du réalisme, comme si elles avaient été enchantées par le film de Buñuel enfoui dans leur sous-sol.

À cet enchantement s’opposent les avatars d’un développement touristique chaotique.

Le Centre Daily-Bul & C° vous accueille ensuite pour une visite de l’exposition Complicités artistiques, artistes complices et un apéro dînatoire vous proposant quelques spécialités canariennes.

Le lundi 11 novembre 2019 à partir de 10h Ciné Stuart rue Sylvain Guyaux 16 à 7100 La Louvière

puis au Centre Daily-Bul & C°, rue de la Loi 14 à 7100 La Louvière

 

COVOITURAGE de la Confrérie de l’Escargot de Montbliart pour la région CHIMAY-SIVRY-RANCE-BEAUMONT

Contact : Willy Parfondry 0478 81 12 76