SOUTENANCE DE THESE

 

 

Sur le thème « Ecrire sa vie, devenir auteur. Le témoignage ouvrier depuis 1945 », Eliane Le Port, ex-adhérente de l'A.P.L.O., soutiendra le jeudi 7 décembre à partir de 9H, à l'université d'Évry-Val-d'Essonne, en salle des thèses de la bibliothèque universitaire, 2 rue André Lalande 91000 Evry, une thèse de Doctorat en Histoire.

 

Résumé :

Dans la seconde moitié du XXe siècle, les ouvriers et les ouvrières ont continué à écrire en grand nombre pour se raconter et pour témoigner, à travers leurs expériences, des réalités du monde ouvrier. L'écriture du travail et de l'identité ouvrière se décline dans des genres variés : autobiographies, récits, romans inspirés d'une expérience de travail, journaux, recueils de poèmes, écrits collectifs, témoignages rédigés à partir d'entretiens.

Reposant sur un corpus de cent cinquante-huit ouvrages publiés entre 1945 et 2014 et sur une enquête auprès d'acteurs de l'écriture (auteurs ouvriers et ouvrières, éditeurs et journalistes), cette thèse s'intéresse aux parcours d'une centaine d'auteurs, à la place de l'écriture dans une vie ouvrière ainsi qu'aux représentations du travail. L'objectif est de restituer les manières d'écrire à partir d'expériences du travail et d'éclairer l'ensemble des étapes de production d'un témoignage, de l'écriture jusqu'à la publication.

Situant les écritures dans les trajectoires dont elles sont constitutives, cette recherche s'arrête sur les expériences qui construisent les traits identitaires des auteurs, sur les pratiques d'écriture, sur les contextes de prise de plume, enfin sur les conditions de réception des écrits à travers l'édition. Les témoignages sont également analysés comme des écritures du travail et sur le travail, dans une séquence de l'histoire ouvrière marquée par de profondes mutations sociales, politiques et professionnelles qui recomposent les mondes ouvriers. 

Nous adressons tous nos vœux de succès à Madame Le Port, qui a bien voulu, pendant l'élaboration de sa thèse, faire le déplacement à Saint-Etienne pour s'entretenir au Siège de l' A.P.L.O. avec René Berteloot, ex mineur et écrivain, et Paul Berteloot, secrétaire de l'A.P.L.O.

 

                                                                                                                                                                                                        L' A.P.L.O. 

 

 

=  XX = XX = XX =

 

 

Le 19 NOVEMBRE 2017 à 17 H 


Salle des fêtes d'OCTON (Hérault) à deux pas du lac du Salagou

 

"A Montmartre au temps de Marcel LEGAY“.


Spectacle organisé par Jean-Pierre COURDIER

 

 


     Marcel Legay surnommé « Le barde au bouc noir » ou « Le chauve chevelu », écrivit plus de 1000 chansons. Il fut le contemporain d’Aristide Bruant, d’Eugénie Buffet ou d’Alphonse Allais, l’un des premiers à se produire sur les illustres scènes "Le Chat Noir" ou le "Lapin Agile". Auteur, compositeur et interprète, il est le précurseur des chansonniers montmartrois, des artistes engagés, des poètes de la chanson et son talent reconnu dans le monde francophone lui permit de vivre aisément de son art qui l’enseigna aux talents futurs. Certaines de ses compositions (Le bleu des bleuetsVa danser ou La Chanson du pays d’Artois) seront reprises par Piaf, Brassens ou Mathé Altéry à leurs débuts. La jeune génération découvre aujourd’hui celui qui fit les beaux soirs de Montmartre entre 1875 et 1906. Grâce aux travaux de recherche de son petit neveu Yves Bertrand, ancien directeur de la Fac des Sciences de Montpellier, son œuvre se perpétue (Livre, émissions sur les radios nationales, conférences, site internet...).

 

     Je vous invite à me rejoindre à la salle des fêtes du charmant village d’Octon, à deux pas du Salagou, pour une soirée « Cabaret/Conférence avec diaporama » co-présentée par Jean-Pierre Courdier qui est à l’initiative de ce moment de partage et par Yves Bertrand qui ouvrira pour vous l’album familial. 6 chanteurs solistes se produiront venant de Paris, Lyon et de la région Montpellier, tous spécialistes de ce genre musical qu’est la chanson de texte, accompagnés au clavier par le talentueux pianiste et imitateur Hervé Tirefort et l’accordéoniste Alain Aouat, tous deux dignes représentants de cette expression musicale. La petite salle des fêtes d’Octon, sur la place de la Mairie, se transformera en cabaret montmartrois l’espace d’une parenthèse où fleuriront en musique et en image les beaux textes du patrimoine français.

 

 

  èvç èvç

 

 

Vendredi 17 novembre 2017,  à 19 H

 

1, rue de Bettignies

7000 MONS (Belgique)

 

Récital de Fanchon DAEMERS

 

Une création autour et dans le cadre

de l’exposition :

Sur les Pas de Victor Hugo à Mons

 

 

  èvç èvç

 

 

En bref, le 27 octobre 2017

Les « Editions Plein Chant » publient

(en souscription jusqu'au 30 novembre 2017) 

dans la collection « Voix d'en bas »:

de Georges David « Passage à Niveau »,

roman de la vie d'un artisan rural devenu ouvrier urbain,

préface de Jean Prugnot – témoignage d'Henri Verdon

de Charles Denby « Coeur indigné »,

autobiographie d'un ouvrier noir américain,

traduite, présentée et annotée par Camille Estienne

Les souscriptions, accompagnées du règlement, sont à adresser à :

Plein Chant

35 route de Condé

16120 BASSAC

ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 èvç èvç

 

 

En bref, le 27 octobre 2017

 

A lire dans « Le Bateau Ivre »

(El Batia Mourt Sou)

 

un bel article de notre ami et collaborateur Willy Parfondry

 

présentant  litteratureouvriere.fr, le site de l'A.P.L.O., de sa création à aujourd'hui,

en mettant l'accent sur son continuel développement, et la richesse de sa documentation.

Nous l'en remercions très vivement.

 

Retrouvez dans « Documents », « Brèves » l'article in-extenso paru dans ce périodique belge d'expression française .

  èvç èvç

 

 

 En bref, le 27 octobre 2017

 

Etat se santé préoccupant . . .

Notre ami Jean-Pierre Canon,

le bouquiniste de « la Borgne Agasse »

à Ixelles (Belgique) est dans un état préoccupant.

Constamment sous perfusion d'antibiotiques

pour juguler une nouvelle infection hépatique,il subit aussi un traitement de radiothérapie,

et est très affaibli.

Il garde cependant un moral d'acier trempé.

Nous lui disons toute notre admiration

et lui souhaitons des jours meilleurs. 

 

 

èvç èvç

 

 

 En bref ... 06/10/2017

 

 

 

Lundi 23 octobre 2017

 

au Théâtre du Lucernaire, Salle Rouge, 53, rue N.D. des Champs, Paris 6°

à l'occasion du Dixième Anniversaire de la Collection Cabaret (L'Harmattan)

 

Conférences, Présentations, Table Ronde, Spectacles,

dont de 16 heures à 17 heures 15 :

Les Cabarets Artistiques et le Chansonnier Marcel Legay.

 

Programme complet de la journée sur www.marcel-legay.com

 

 

 

èvç èvç

 

 

 

En bref ... 06/10/2017

 

A voir, sur le site www.écrivains-paysans.com le Manifeste de Laragne, vieux de quarante ans.

 

 

èvç èvç

 

 

En bref ... 29/09/2017

 

Dans le cadre des Samedis de la Chanson, organisés par

l'Association MOTS & Musiques à la Librairie PUBLICO à Paris

le Samedi 7 octobre 2017 à 17 heures

Fanchon DAEMERS se produira dans

LES GOUTS DE LA REVOLTE

Récital Gastrosophique

De la culture à l'assiette . . .

un récital de gastronomie politique et citoyenne

èvç èvç

 

 

 En bref ... 28/09/2017

 

     Notre ami Jean-Pierre Canon, libraire non conformiste (à l'enseigne de La Borgne Agasse), hospitalisé à la Clinique Universitaire Erasme où il a déjà souffert une lourde opération du foie et du pancréas, doit subir un trairement par radiothérapie nécessité par la découverte d'une nouvelle tumeur à la gorge. Il s'y prépare avec beaucoup de courage et garde un moral de fer.

     Nous l'assurons de notre fraternelle amitié. Qu'il soit certain que ses nombreux amis, dont ceux de l'A.P.L.O.; pensent beaucoup à lui et lui souhaitent un tout prochain rétablissement.

 

èvç èvç

 

 

 

 

Le site www.litteratureouvriere.fr a été créé par l'A.P.L.O., Association pour la Promotion de la Littérature Ouvrière et il continue d'évoluer, pour demeurer LE site de référence en matière de littérature ouvrière.

 

 

     Cette Association, fondée par René, Nathalie, et Paul BERTELOOT, est destinée à combler le vide insupportable en matière de véritable documentation sur la littérature ouvrière et les écrivains ouvriers en mettant en ligne :

        -  un Répertoire International des Ecrivains Ouvriers présentement connus, avec, dans la mesure du possible, leur biographie, leur bibliographie, et des pages choisies de leurs écrits.

    • 1700 auteurs à ce jour
    • Pour mémoire, René et Paul Berteloot, écrivains mineurs, avaient participé, avec les auteurs belges Hector Clara, Constant Malva, Francis André, Marcel Parfondry et bien d'autres à la création de la revue internationale de littérature ouvrière, le MUSEE DU SOI aventure qu'ils ont tenue à bout de bras de 1954 à 1968 ainsi que nous l'avons relaté dans un précédent Batia.

Qu'est-ce que le Fonds A.P.L.O. ?

 

     La question s'est posée, il y a quelques mois, de savoir ce que deviendraient, à sa disparition, les quelques 150 ouvrages d'écrivains ouvriers, ou traitant de la littérature ouvrière, amassés depuis sa jeunesse par René Berteloot, Président de l'A.P.L.O.

     Réaliser un Fonds physique, lieu où seraient entreposés et gérés lesdits ouvrages ? Il faudrait disposer d'un lieu, et de quelqu'un pour s'en occuper, quelqu'un qu'il faudrait nécessairement rémunérer. Ce n'était pas envisageable.

     Confier ces ouvrages à un organisme gérant des fonds privés, tels les conseils régionaux ? L'expérience nous a appris que c'était loin d'être la solution miracle. Ces organismes, dans leur grande majorité, traitent les fonds déposés comme les maisons de retraite traitent leurs pensionnaires : ce sont des mouroirs, où croupissent les ouvrages, répertoriés selon des méthodes souvent peu orthodoxes, difficilement assessibles, à condition encore de savoir OÙ tel fonds a été entreposé.

     Alors, cette idée nous est venue : pourquoi ne pas intégrer ces ouvrages dans un Fonds A.P.L.O. sur le site même de litteratureouvriere.fr  Comment ? En scanant tous les ouvrages et en les reconstituant sous forme de livre virtuel. Notons que cela aurait, en plus, l'immense avantage de pouvoir profiter d'ouvrages relativement anciens que l'outrage du temps, ou la mauvaise qualité du papier de l'époque, rend maintenant difficilement consultables physiquement. L'énormité de la tâche n'est pas une vue de l'esprit, et nous avons fait appel à la bonne volonté de « scaneurs » bénévoles. Mais nous pouvons maintenant vous l'assurer, la chose est en cours de réalisation. A ce jour , grâce à l'infatigable détermination de Paul Berteloot, 24 (*) ouvragespeuvent déjà être lus sur le site. Soit une quinzaine d'auteurs dont M. Nadeau, G. Navel, M. Noguès, E. Peisson, CH. Plisnier, H. Poulaille, C.F. Ramuz.

     Bien évidemment, le Fonds A.P.L.O. est prêt à accueillir des ouvrages de littérature ouvrière dont quiconque voudrait nous autoriser à les intégrer sur notre site. Il suffit de nous contacter pour déterminer les formalités pratiques de l'opération.

     Nous ne doutons pas un seul instant que la présence de ce Fonds A.P.L.O. contribuera à renforcer la notoriété de notre site et à confirmer le fait que litteratureouvriere.fr est bien le site le plus riche de références en matière de littérature ouvrière.

     Nous ne nous quitterons pas sans signaler la publication sur le site d'un conte inédit de René Berteloot : « Le fond du verre, Louise ... » ni non plus sans avoir une pensée pour notre paysan-poète gaumais Francis André qui est né voici 120 ans, le 1er septembre 1897. En France, l'Association des Ecrivains et Artistes Paysans (AEAP) anime le site sur lequel on peut écouter a présentation du poète et la lecture de son poème « SEMAILLES », un des plus nobles actes du paysan, tiré du recueil « Poèms de la Terre et des Hommes » écrit en 1959.

                                                                                                                                                                                                                 Willy Parfondry

                                                                                                                                                                                                                                                 14 septembre 2017